Archive pour novembre 2010

Jeudi 2 décembre : réunion de section

jeudi 25 novembre 2010

La prochaine réunion du Parti Socialiste de Lambesc aura lieu jeudi 2 décembre à 20h. Ce sera pour les militants l’occasion de prolonger le débat sur notre texte sur l’Égalité réelle avant de procéder au vote.

Retrouvez l’ensemble des propositions du PS en matière d’égalité sur : http://www.parti-socialiste.fr/egalite

Pour une politique de la tranquillité publique et de la prévention

samedi 20 novembre 2010

La section de Lambesc du Parti Socialiste s’est réunie Jeudi 18 novembre pour débattre des questions de protection et de sécurité publique.

Après avoir fait le constat des multiples échecs de Nicolas Sarkozy en ce domaine (augmentation des atteintes à la personne, baisse du nombre de forces de police en zones sensibles, lois de circonstance inefficaces ou inappliquées) nous avons passé en revue les propositions du Parti Socialiste en matière de sécurité.

Elles s’articulent en quatre axes :

– bâtir une société qui crée de la sécurité,
– assurer une présence quotidienne des forces de sécurité et de la justice,
– ouvrir l’éventail des réponses pour une sanction proportionnée de chaque acte,
– moderniser le fonctionnement des forces de sécurité et de la justice.

22 propositions alternatives et concrètes pour apporter des réponses justes et efficaces à la délinquance sont énoncées, découvrez à cette adresse l’ensemble de ces propositions : http://www.parti-socialiste.fr/articles/pour-un-pacte-national-de-protection-et-de-securite-publique-22-propositions-pour-apporter-

Au niveau local, la section socialiste s’est prononcée pour la mise en place d’une politique publique de tranquillité. Le pouvoir de verbalisation des contraventions existe et doit être utilisé mais la police municipale d’abord doit être à l’écoute des habitants, proche de leurs préoccupations et de leur quotidien. Elle doit chercher à sensibiliser et à éduquer (notamment dans les écoles) plutôt qu’à sanctionner. Ce type d’action valorise l’image de nos agents et fait changer durablement les comportements concernant les petites incivilités que l’on peut connaitre sur Lambesc.

Nous refusons donc naturellement l’armement qui n’est ni souhaitable ni utile. Cela nuirait à l’image de proximité de nos policiers municipaux. La sécurité de nos agents passe par les missions que nous leur confions et non par l’armement, il serait impensable et irresponsable d’envoyer nos agents sur des actions dangereuses pour lesquelles ils n’ont pas vocation à intervenir (cambriolages, effractions).

La police municipale s’occupe de la tranquillité, de la sensibilisation et des contraventions; c’est à la gendarmerie de s’occuper des crimes et délits. La section du Parti socialiste de Lambesc demande à l’Etat de déployer les moyens nécessaires pour que la gendarmerie de Lambesc puisse assumer son rôle sur l’ensemble de sa circonscription.