A LAMBESC le sens de circulation c’est presque secondaire !!

Voilà plus d’une année maintenant que des travaux d’aménagement de la voirie dans le centre du village sont engagés et notamment sur une partie de la Rue Grande. Ces travaux ont soulevé et soulèvent encore le mécontentement d’une grande partie de la population. Et on se demande toujours comment le Maire et ses élus ont pu laisser passer toutes les erreurs et malfaçons qui ont conduit à casser, refaire et refaire, réparer,  sans qu’à ce jour, on ait abouti à une situation satisfaisante ? Les élus d’opposition ce sont déjà exprimés publiquement sur ce point, nous ne pouvons que souscrire à leurs critiques.

Un point complémentaire à ces travaux mérite d’être relevé. Il s’agit du plan de circulation associé qui crée lui aussi un mécontentement important sur le fond et sur la forme et qui est à la mesure des errements de la Mairie. C’est en effet suite à un sondage, lancé en catimini après les travaux, que le Maire a décidé de changer le sens de circulation de la Rue Grande. Dans ce cadre il n’a pas hésité à casser encore un aménagement qui venait d’être fait, et il s’est même autorisé une innovation plutôt surprenante en posant sur un même croisement 2 panneaux de STOP sur des rues perpendiculaires, un en haut de la Rue Grande et un autre au bout du Boulevard Gambetta, si bien que 2 voitures s’arrêtent sans savoir laquelle doit passer la première. Qui a pu conseiller une telle ineptie !!!

On ne peut que comprendre ce mécontentement :

  • D’une part ce sondage ne portait pas sur un plan global mais seulement sur celui d’une rue, et sitôt le résultat dépouillé, quelques panneaux ont changé de sens, et voilà le travail ! Comme si les problèmes de circulation pouvaient se réduire à ça !
  • C’est une faible partie des Lambescains qui se sont exprimés, les élus eux n’ont pas été consultés puisqu’aucune délibération n’a été soumise au Conseil Municipal. Le manque de transparence sur ce résultat peut être pointé du doigt. Quand on s’essaye à la démocratie participative, il ne faut pas faire semblant !
  • Et que laisse-t-il dire dans la rue : ce qui a été fait c’est globalement ce qu’avait prévu l’ancienne équipe municipale, comme si cela était une excuse pour justifier les erreurs commises.

Cela mérite de rappeler brièvement quels étaient les objectifs du plan de circulation qui était prévu par l’équipe précédente :

  • Orienter la circulation venant par la route d’Aix vers les parkings Beaudoux et Etats Généraux.
  • Diminuer la circulation de passage dans la rue Grande est créer un espace plus tranquille pour les chalands, au bénéfice également des commerçants.
  • Sécuriser davantage le quartier des écoles : les parents du centre et du bas du village auraient  pu naturellement monter  aux écoles en prenant la rue Grande, jusqu’au moulin et au parking plutôt que d’emprunter le boulevard de la République et l’avenue Jules Ferry. On connait bien les bouchons et la dangerosité de cette avenue pour les enfants !
  • Pour que le plan global de circulation soit satisfaisant, il était prévu de changer aussi le sens du Boulevard National, ce qui offrait une alternative au flux principal venant de Pelissanne pour aller vers le Nord, via l’Avenue Badonviller, plutôt que de tout faire passer par la rue Mirabeau.
  • Sans oublier qu’était prévu un parking à Ecomarché qui permettait de proposer une vraie solution pour le stationnement.
  • On constate donc que s’il a repris le plan dont il a hérité, il l’a dénaturé en rejetant le projet de parking, certainement parce qu’il aurait trouvé inconvenant politiquement de prendre dans sa globalité un plan initié par la précédente municipalité qui plus est marquée à GAUCHE.

On voit bien là ce qui se passe quand l’ego prévaut et que des raisons politiciennes s’en mêlent. Et bien sûr ce sont les Lambescains qui subissent les conséquences des errements et qui dans tous les cas règlent l’addition. Etait-ce ce qu’ils voulaient en le réinstallant à la mairie !!

Laisser un commentaire