Réunion publique sur le projet socialiste

jeudi 2 juin 2011

Chers amis, et amis d’amis,

Nous vivons aujourd’hui un moment important pour la démocratie française. La République est ballottée, la démocratie bafouée chaque jour, les acquis sociaux démembrés. A l’approche de l’échéance présidentielle, le gouvernement de Nicolas Sarkozy essaie de faire oublier son image délétère comme elle l’a toujours fait : en montant les français les uns contre les autres, en essayant de diviser la gauche. A nous de le contrer, en nous rassemblant.

La primaire citoyenne a ce double objectif de régler le problème de leadership à gauche, tout en créant une dynamique, la plus forte possible pour préparer l’alternance que nous attendons tous en 2012.

Vous qui souhaitez un changement durable de majorité, avec une gauche moderne et solide, nous vous invitons à travailler à ces primaires avec nous. Organisées par le PS, elles seront ouvertes à tous les
progressistes.

Samedi 18 juin, à 10h au pavillon d’accueil du Cosec, la section lambescaine du Parti socialiste a invité Jean-François Césarini, président de Terra Nova Vaucluse à nous évoquer les bénéfices que peut apporter à la gauche une primaire citoyenne réussie.

Amis, proches, sympathisants, nous comptons sur vous pour être présents lors de ce premier rendez-vous et lancer à Lambesc un mouvement qui, espérons-le, ne s’arrêtera pas.

A samedi 18 juin, 10h, pavillon d’accueil du Cosec.

Nous comptons sur vous

Amicalement

Pour la section socialiste de Lambesc
Frédéric Bounous, secrétaire
Bernard Veyrunes, président du bureau des primaires.

Elections cantonales : banquet républicain de soutien à Jacky Gerard

vendredi 18 février 2011

A l’occasion des prochaines élections cantonales, les socialistes Lambescains rappellent leur soutien à Jacky Gerard, Maire de St Cannat et Conseiller général sortant.
L’action du Conseil général, et en particulier celle de Jacky Gerard sur le canton de Lambesc va dans le sens d’une société plus juste, plus protectrice, plus équitable.

Un banquet républicain de soutien à Jacky Gerard est organisé :

Vendredi 25 février à partir de 19 h 30, salle du 4 septembre à Saint Cannat

Pour y participer, vous pouvez contacter le Parti Socialiste de Lambesc : pslambesc@laposte.net

« Lambesc : Un franc succès pour la réunion publique initiée par Frédéric Bounous et animée par Sylvie Andrieux » – La Marseillaise du 15 mai

lundi 17 mai 2010

Conférence-débat avec Sylvie Andrieux

lundi 3 mai 2010

Mercredi 5 Mai à 18h30 au Saurin, Conférence-Débat avec Sylvie Andrieux et Jacques Bucki

Réunion Publique : un succès !

vendredi 5 mars 2010

La réunion publique de soutien à la liste de Michel Vauzelle pour les élections régionales, organisé à Lambesc, a fait salle comble.

Plus d’une centaine de personnes étaient présentes pour entendre Frédéric Bounous, Secrétaire de section de Lambesc, et Jacky Gerard, Conseiller Général,  rappeler l’importance de ce scrutin, dénoncer les dangers des réformes territoriales à venir et apporter leur soutien à Jacques Bucki, candidat sur la liste de Michel Vauzelle.

Avant de conclure sur un moment d’échanges et de débats, le candidat de notre secteur a rappelé les principaux axes du programme de la liste de l’olivier : rassembler, protéger, inventer et résister ! Plus d’informations à cette adresse : http://www.vauzelle2010.fr/?page_id=1579

Réunion publique Jeudi 4 Mars

vendredi 26 février 2010

Rendez vous Jeudi 4 Mars, 18h30 à la salle des associations de Lambesc.
affiche

Jean-David Ciot à Lambesc

vendredi 29 mai 2009

Article de la fédération du PS 13

Ce mercredi 27 mai, Jean-David Ciot, maire du Puy sainte réparade et 5ème candidat sur la liste du Parti Socialiste pour les européennes, a pu débattre de l’Europe et du programme européen socialiste (Le Manifesto) avec une centaine de citoyens de Lambesc, mais aussi de Saint-Cannat, Rognes, La Roque… en présence du conseiller général du canton Jacky Gérard et du maire de Lambesc Jacques Bucki, venus lui apporter leur soutien.

« Avez-vous remarqué qu’il n’y a plus de paradis fiscaux dans le monde depuis le G20? »

C’était ainsi l’occasion pour lui de revenir sur la crise financière internationale et les paradis fiscaux. Insistant sur l’incohérence générale des mesures prises lors du sommet du G20, il a souligné la disparition de la liste noire des paradis dressée par l’OCDE, devenue désormais une « liste grise, avec du gris clair et du gris foncé ». Egalement, il a pointé du doigt les dérives du système financier actuel, prônant un signal fort pour un retour vers « l’économie réelle ».

« Il faut instaurer une directive-cadre sur les services publics »

Le débat a en outre permis de sensibiliser les participants au thème des services publics, un des sujets les plus importants du Manifeste. « Le détricotage des services publics par la droite depuis 1990 en Europe est paradoxal avec son actuelle position: M. Sarkozy vante les mérites de la protection que nous offre les services publics face à la crise, alors qu’il est bien le premier à vouloir les faire disparaître ». Rappelant la fameuse directive Bolkestein et le fameux rattachement au pays d’origine des travailleurs, il a ainsi mis en exergue la protection qu’ont offert les députés socialistes européens pendant la précédente législature.

« Le Modem vote libéral en Europe »

Fustigeant l’attitude de M. Bayrou en cette période de campagne électorale, M. Ciot a rappelé que le Modem fait partie de l’Alliance des Libéraux et Démocrates pour l’Europe, groupe ultralibéral qui a approuvé la « directive de la honte » permettant la rétention pendant 18 mois des sans-papiers, mais également la directive Bolkestein et la directive sur un temps de travail de 68 heures… Sur le vote du 7 juin, il souhaité remettre les pendules à l’heure : « Il n’y a que deux votes possibles: soit un pur vote sanction à l’égard de Nicolas Sarkozy en votant pour les extrêmes, mais qui ne feront que voler des voix au PS et feront in fine le jeu de l’UMP, soit un vote PS pour changer l’Europe et lui donner une nouvelle orientation politique. Car ces élections décideront du futur de l’Europe: une Europe forteresse et exclue du monde d’un côté, ou une Europe Puissance, partie prenante aux défis majeurs actuels, répondant aux besoins de ses citoyens et des peuples, attachée aux valeurs sociales et républicaines et porteuse d’un nouveau mode social à l’échelle mondiale.

Pour visualiser la photothèque de l’évènement, cliquez ici.