B. Reynès flirte avec l’extrême droite

jeudi 3 mars 2011

Mardi 1er Mars, le député UMP de la XVème circonscription Bernard Reynès a reçu en grande pompe le très controversé et délinquant Eric Zemmour pour lui exprimer « son soutien et sa sympathie ».

Alors que le polémiste a été condamné pour provocation à la discrimination raciale, il est aujourd’hui soutenu par la droite de la droite. Après le débat nauséabond sur l’identité nationale, la remise en cause de la laïcité à des fins électoralistes, la stigmatisation d’une partie des français destinée à se rapprocher du Front National, voilà que l’UMP soutient ceux qui attisent la haine et la xénophobie.

L’invitation d’Eric Zemmour par l’UMP est une très lourde faute, pas seulement contre les millions de Français victimes de discriminations, mais contre la République. Au lieu suivre les lois de la République et de condamner les propos d’Eric Zemmour, Bernard Reynès l’érige en modèle, voire en martyr ou en héros. C’est indigne d’un député républicain.

Le Parti Socialiste de Lambesc met en garde l’UMP contre les graves atteintes qu’elle porte au pacte républicain. La droite doit cesser de diviser les Français. Nous appelons le député UMP de la XVe à enfin s’occuper des vrais problèmes des français : l’emploi, le logement et le pouvoir d’achat.

L’UMP locale oublie son bilan et ment sur le nôtre…

samedi 5 février 2011

Au niveau national, après le débat sur l’identité nationale, la casse des retraites, la réforme territoriale, les attaques systématiques contre les services publics, les ténors de l’UMP continuent sur la chasse aux voix du Front National avec les relances sur l’Identité Nationale et s’engagent maintenant sur la suppression de la durée légale du travail, et la destruction du statut des fonctionnaires…
Alors qu’il sont au pouvoir total depuis 2002, ils continuent a appuyer leur mauvais bilan sur les 35 heures ! Naturellement tout ceci est bien synchronisé avec la stratégie « débridée » du chef Nicolas Sarkozy qui n’a que deux objectifs : satisfaire ses amis financiers et industriels, et bien entendu sa réélection.

Plus modestement certes, on constate que l’UMP locale et son représentant Bernard Ramond, oubliant qu’il a géré la ville pendant 13 ans, et oubliant aussi son bilan calamiteux, reprend sa respiration et chasse sur les mêmes terres:
En quelques mots, Bernard Ramond considère que  » la gauche ne sait faire que du social qui pèse sur les nantis que l’on ne protège pas ».

C’est ainsi que dans son dernier journal, tiré sur papier glacé, il nous livre sa pensée:
– Il a désormais 50 personnes qui viennent l’écouter ! Très bien.
– La tarification d’un service public « l’accueil de loisirs extra scolaires » selon les revenus est une pratique « d »assistanat social » et il est préférable de faire comme lui « de privilégier une égalité de tarif pour tous », ce qui revient à fermer la porte du périscolaire aux familles à revenus modestes. Au passage, B. Ramond a voté pour ces nouveaux tarifs qu’il dénonce aujourd’hui.
– Il relance sur le projet d’une aire d’accueil des gens du voyage à Lambesc, mais bien entendu il n’avait rien fait,
– Il s’impatiente de voir un vrai quadrillage du village avec de la vidéo surveillance pour protéger les nantis que nous négligerions !
– Il ose même affirmer que sur le dossier des voieries des lotissements, sur lequel il n’a rien fait pendant 13 ans, « pourquoi changer à présent ». Mais parce qu’il était dans l’illégalité la plus complète, et qu’il a menti en laissant croire aux Lambescains qui habitent dans les lotissements que la mairie s’était occupée de tout.

La section du Parti Socialiste n’est pas la municipalité, mais elle soutient la politique de gauche de la majorité ! Nous dénonçons la démagogie de l’opposition UMP et nous appelons tous nos partenaires politiques, le PC bien sûr, mais aussi Europe écologie les verts, et tous les élus du groupe majoritaire à se prononcer fermement contre ces attaques infondées et à manifester leur soutien à la politique commune d’une municipalité que nous gérons ensemble.

La droite décomplexée

samedi 1 mai 2010

La droite décomplexée. Entendu dans la bouche de Bernard Ramond, ancien Maire UMP, lors d’un conseil municipal : « vous allez voler pour satisfaire les caprices d’enfants gatés ? »
Par le vol, il faut comprendre l’impôt, et pour les enfants gâtés, voilà comment il considère la population lambescaine.